Un blog lifestyle fait pour les belles donzelles !

Tu aimes la mode, les voyages, les astuces beauté, le manger ? Découvre notre univers !

Profite d’un week-end long d’été pour partir à la découverte de nos racines : Athènes ! Berceau de la démocratie, cette sublime ville a su mélanger le (très) ancien et le moderne pour offrir à ses voyageurs un beau patchwork d’époques et de modes. Tu ne sais pas comment organiser ton voyage ? Voici un guide pour ne te donner que le meilleur de la cité grecque. Suis-nous !

Une visite de la ville en bon et due forme ne peut se faire sans passer par les ruines grecques ! Pour avoir une idée générale de l’organisation de la vi(ll)e à l’époque antique, balade-toi parmi les ruines de l’ancienne Agora. Tu y verras les bâtiments qui abritaient le centre névralgique de la vie commerciale, politique et religieuse. Si tu veux en savoir plus, rendez-vous au Musée de l’ancienne Agora.

Profite de la localisation des ruines pour escalader la colline qui te mènera jusqu’à la majestueuse Acropolis. Bien que la montée te coûte (aussi bien en muscles qu’en sous), tu ne seras pas déçu, la vue est à couper le souffle ! Au sommet de la colline, tu auras tout le temps de visiter les contours de l’Acropole, mais aussi, d’avoir une vue imprenable sur tout Athènes.

Ne repars pas de l’Acropole sans avoir visité le Parthénon (le temple réservé à Athéna) et l’Odéon d’Hérode. Les deux bâtiments, bien restaurés, te donneront un aperçu réel de la vie en Grèce Antique.

On continue dans notre série « Grèce Antique » avec la visite du magnifique Stade Panathénaïque et de l’imposant Arche d’Hadrien. Alors, si comme moi, tu te demandes ce que fait un Romain à Athènes, sache que les Romains sont aussi venus conquérir Athènes pour marquer leur pouvoir (mes cours de 6ème sont passés aux oubliettes). Je te conseille de finir ton tour par la visite du très beau parc Zappio abritant le Parlement. Profite-en pour faire une pause au restaurant du jardin, c’est délicieux !

Athenes1

Si l’architecture antique te fatigue un peu, pas de problèmes ! Athènes recèle de quartiers et petits coins de paradis. Pour te plonger dans une Athènes charmante, marche dans les rues du quartier Monastikari. Si tu veux un peu d’authenticité, vas aux Halles de Psiri (proches de la place Kotzia) ! Tu y verras (et sentiras) des produits du terroir, tous plus colorés les uns que les autres ! Profite de cette visite pour te perdre dans les rues du quartier Psiri, très agréable.

Tu veux sortir toute la nuit ? C’est au quartier de Gazi que ça se passe ! Très animé, le quartier est super agréable pour les touristes.

Si tu veux t’éloigner un peu du centre-ville et toucher le sable chaud, tu as deux choix : la côte Est de la ville ou la côte Ouest qui accueille le magnifique port du Pirée. Qu’on ne se méprenne pas, l’actuel port du Pirée est très moche, il faut se rendre au village du Pirée pour découvrir un petit coin de paradis sur terre. Entouré de collines, ce village est charmant. Mais la côte est n’est pas en reste ! Plus semblable aux bordures de mer des grandes villes, elle abrite de belles plages de sable. Et en bonus : la plage est accessible en tramway, pas besoin de vider son Livret A pour s’y rendre !

Athènes4

Où manger à Athènes ? Pour commencer, je ne dirais qu’une chose : on mange trrrrrès bien à Athènes. Ces mélanges de fruits, de légumes et de fromages plairont à tous ! Mais, vu qu’on a eu la chance de trouver de très bons restaus, on te fait partager :

Dans le quartier de Monastirkari : le Zukina. Situé au 9 de la rue Adrianou, cet étoilé Michelin est à tomber. Et devine quoi ? Il n’est pas plus cher qu’un bon restau en France ! Parole d’experte : tu peux choisir ce que tu veux manger les yeux fermés. Le bonus ? Le lieu est magnifique et les serveurs sont très agréables !

Dans le quartier de Gazi, tu dois manger au Cartone. Restau branché à la déco très rigolote, les plats sont délicieux et deux fois moins chers qu’en France (le risotto à 8€, tu peux pas test).

En termes de gastronomie qu’il faut goûter, pense à la salade grecque (ouai, je sais, je vis dangereusement), le tsatsiki, le poisson, les plats à base de fromage, le veau, le yaourt glacé, etc.

Athenes3

Et tout comme Blaise Pascal, je vais te livrer mes pensées (et aussi mes conseils) :

  • La ville, bien que polluée, sent plutôt bon, ce qui est très agréable. En effet, la ville accueille sur ses trottoirs des oliviers et des orangers !
  • Lors de mon séjour, j’ai trouvé que la ville était très safe, pas de sentiment d’insécurité du tout.
  • Bien que très étendu, le centre-ville se fait facilement à pied. Par contre, la ville est très vallonnée, prévois de bonnes chaussures.
  • Pense aussi à la crème solaire, le soleil tape déjà fort en mai (mes bras s’en souviennent), mais heureusement, il y a une brise régulière, ce qui permet de ne pas suffoquer.
  • Sache que les transports sont les mêmes qu’en France (métro inclus), que les horaires sont semblables à ceux de chez nous. Par contre, sache que les portions au restau sont (à peu près) deux fois plus grosses que dans l’Hexagone. Et oui ! Les Grecs font comme les Espagnols : ils partagent leurs plats. Penses-y quand tu commandes.
  • Quoi que tu fasses, n’achète rien au marché ambulant si tu ne veux pas te retrouver comme moi à courir après des énormes cafards en culotte dans ta chambre à 2h du mat’ (true story).
  • Et pour finir, tout le monde adore le Musée d’Archéologie National. Donc, on y est allé, et c’était méga nul (au point que je me demande si on n’a pas raté des salles). Si tu aimes les musées, vas-y, tu te feras ton idée. Par contre, si ce n’est pas ta tasse de thé, oublie.

J’espère que cet article t’aura donné envie de partir ! Moi, j’ai tellement aimé cette ville que j’ai décidé que je passerai ma retraite là-bas.

Tu veux plus d’articles Voyages ? C’est par ici !